Comment faire une auto thérapie cognitive comportementale?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Comment faire une auto thérapie cognitive comportementale?

L’auto-thérapie cognitive comportementale : de quoi s’agit-il ?

La thérapie cognitive comportementale est une approche thérapeutique évoluée, basée sur les fondements scientifiques de la psychologie et modelée sur les troubles et pathologies modernes. En l’occurrence, l’anxiété, les déséquilibres alimentaires, etc.

Ce qui différencie l’auto-thérapie cognitive comportementale des autres types de thérapies

Elle est avant tout brève et propose des résultats efficaces sur l’instant. Elle ne s’étend pas sur la durée et n’impose en aucun cas d’engagements sur les années.

Elle a pour objectif principal de faire avancer l’individu progressivement grâce à une approche participative dans laquelle il sera l’acteur principal.

L’objectif de cette pratique

Concrètement, l’auto-thérapie cognitive comportementale a pour objectif d’améliorer la façon de penser du patient, en référence à son “Cognitif” et ainsi travailler sur les actions qui en résultent, et notamment son Comportement”.

De par cette approche validée scientifiquement, l’individu agit directement et positivement sur son état d’esprit en modifiant ses pensées et ses attitudes.

Comment faire cette thérapie personnelle

L’auto-thérapie cognitive comportementale, basée sur le principe de la méthode de guérison douce, rapide et sans médicaments, elle en est aujourd’hui à sa 3e vague d’évolution et ne cesse de se développer.

Dans la mesure où ce type de thérapie met en avant l’approche la plus percutante pour le traitement des troubles psychologiques modernes, des séances de psychothérapie pour adultes et couples à travers une approche cognitive comportementale sont dispensées de plus en plus fréquemment.

La méthode

L’auto-thérapie cognitive comportementale est basée sur une approche collaborative dans laquelle le thérapeute et le patient font équipe afin de décomposer chaque trouble complexe en petits éléments distincts afin d’en amoindrir l’impact, d’en définir les connexions et la manière dont ils affectent l’état psychologique de l’individu.

En somme, cette fraction permet au patient, de déterminer les difficultés auxquelles il est heurté dans sa vie quotidienne, comprendre les choses qui l’accablent, appréhender son ressenti relativement à la situation, tempérer ses actions et en définitive, atteindre une situation de bien-être en contenant justement les réactions du trouble dont il souffre.

Le thérapeute

Le thérapeute passe en revue tous les paramètres pouvant être responsables du mal-être du patient et notamment ses croyances, ses habitudes rigides ou ses perceptions extrêmes relativement à son présent.

Grâce à des méthodes scientifiques, il aura comme objectif d’assouplir les règles que le patient s’impose à lui-même, de lui accorder une stabilité émotionnelle et de le faire s’adapter au mieux à son univers.

Dans la pratique

Un déséquilibre crucial sera décomposé en 5 éléments distincts en l’occurrence : la situation, les pensées, les émotions, les ressentis physiques et les actions.

Ces composantes sont en corrélation constante, ce qui veut dire qu’une pensée négative affectera systématiquement le comportement final de l’individu.

Le rôle de la thérapie est de faire prendre conscience de cette connexité afin d’agir dessus positivement et de se sentir mieux dans sa peau.

En résumé

Grâce à l’auto-thérapie cognitive comportementale, vous apprendrez à mieux aborder les situations déplaisantes qui tendent habituellement à vous gêner, vous déprimez ou vous faire vous sentir mal dans votre peau.

Vous vous construirez une perception plus claire de votre espace, ce qui vous permettra de convertir le cercle vicieux de la pensée négative en un comportement utile et une sensation de bien-être.


Lisez aussi:

Introspection personnelle et psychologie cognitive

Comment mieux se connaitre soi-même?