Mal être au travail: quelle solution?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Le mal-être au travail est l’état d’esprit vague et pénible, sentiment désagréable de langueur qu’un employé ou employeur manifeste ou exprime au travail.

Les questions qui nous viennent en tête de manière brute sont les suivantes : quelles sont les causes du mal-être au travail ? Quelle solution au mal-être dans le cadre du travail ?

Mal être au travail: quelle solution?

Les causes du mal-être au travail

Elles sont plutôt nombreuses et diversifiées. Le sentiment d’impuissance, impossibilité de maîtriser l’organisation, stress, épuisement, absences récurrentes, maux divers sont les symptômes habituellement cités.

Bien souvent, les personnes se refusent de l’admettre par peur des conséquences et continuent jusqu’à la dépression ou au mal-être.

Le mal-être peut être aussi dû à une baise de production du travail, à des problèmes familiaux qui viennent empiéter sur le rendement au travail, à une promotion ratée, à une non-reconnaissance du travail fourni, à la faillite de l’entreprise, à un licenciement technique ou collectif en cours, …

La question fondamentale qui se pose est de savoir comment venir à bout du mal-être dans le milieu du travail.

Mal-être au bureau quelles solutions ?

Que faire pour lutter contre le mal-être au travail ?

Maintenant que vous êtes convaincu de l’utilité d’un tel investissement, sachez que des solutions existent pour lutter contre cette problématique.

Cette souffrance au travail peut être caractérisée par une perte de motivation, un changement de comportement, des troubles du sommeil ou encore de l’hypertension. Afin d’y remédier au mieux, nous vous conseillons d’user des pratiques suivantes :

Prendre conscience de ce risque et de ses conséquences

Détecter les personnes en souffrance. Une personne stressée, repliée sur elle-même ou bien désinvestie dans ses missions présente les signes du salarié en mal-être.

Ce comportement peut être identifié par un professionnel, médecin du travail par exemple ou par des personnes internes à l’entreprise, collègues, responsable des ressources humaines, managers…

En fonction du nombre de cas identifiés au sein d’une même entreprise, la stratégie à adopter sera différente.

Créer un esprit d’entreprise et une cohésion sociale

Faire de ses salariés des ambassadeurs du bien-être au travail en laissant libre court à leurs idées (boite à idées, organisation d’événements entre collègues) Analyser, de manière objective, les causes possibles d’une telle souffrance.

Aménager le poste de travail ou bien réfléchir à un changement de poste.

Si cela ne suffit pas, consulter un médecin du travail. Cet expert est un interlocuteur externe à l’entreprise. Son point de vue extérieur pourra l’amener à apporter des solutions efficaces pour y remédier.

Stopper ce trouble est-ce possible ?

Que coûte la résignation ? Quelles sont les conséquences d’une action ? De l’inaction ? Le bilan objectif de la situation conditionne le choix du changement. Ce dernier peut être de plusieurs ordres et un accompagnement par un coach facilite l’émergence des options.

Le changement vers le bien-être est une décision personnelle qui s’intègre dans un objectif spécifique à chacun. Le choix de changer les choses existe toujours.

Il peut amener à une reconversion professionnelle ou plus simplement à un changement d’entreprise, ou encore un positionnement, une transformation du comportement dans son environnement, selon les contraintes et attentes exprimées, le projet de la personne.


Lisez aussi:

Mal être psychologique: me faut-il une psychanalyse?

Mal être dans le couple: comment dire la vérité?